3e journée-Tournoi UFOAB U20 : les réactions et les hommes de match

0
1152

Les techniciens du Mali et du Sénégal ont réagi au terme de la rencontre au sommet du groupe A, marquée par la victoire des Lionceaux devant les Aiglons (2-1), lors de la 3e journée du tournoi UFOA B U20 Togo 2018. Découvrez également les hommes des rencontres d’hier.

Par  Yacouba TANGARA, depuis Lomé

 

Mamoutou Kané dit Mourlé, entraîneur des U-20 du Mali : « on a voulu faire comme ça. Il y a deux milieux qui n’ont pas compris notre stratégie. Cela a faussé les données. Il fallait faire reculer un d’entre eux. Après 10, 15 minutes de jeu, j’ai compris si on les attaque, on ne pourra pas. On a résisté et on n’a pas pu empêcher l’adversaire de marquer. Sinon, nous avons essayé mais ça n’a pas marché ce soir. Les difficultés ont été que les Sénégalais sont trop athlétiques, trop grands. Cela a été un peu le tournoi de ce match. Je pense que c’est le football. Ils ont leur force et nous avons notre force. Il faut beaucoup réfléchir sur ce match après. Avant cela, nous allons se baser sur les demi-finales. Nous n’avons pas de préférence. Nous sommes venus pour faire cinq matchs et nous pensons réaliser cet objectif. Pour moi, il n’y a pas de doute. Nous avons fait un choix. J’ai donné la chance à tous. On va se préparer davantage.»

Alkalifa Coulibaly, gardien de but des U-20 du Mali : « là où il y a la victoire, il y a la défaite. Ce soir, nous avons perdu contre le Sénégal, il faut l’assumer. On a joué pour gagner. Pour les Sénégalais, c’était un match de revanche. Parce que nous avons battu cette équipe sénégalaise (3-1), lors du tournoi UFOA A U20. Ils étaient venus avec beaucoup d’engagements pour nous renverser. Ils l’ont réussi, je leur félicite.  C’est une victoire méritée. Nous sommes là pour jouer cinq matchs. Nous souhaitons retrouver encore l’équipe du Sénégal en finale. On saura qui sont les meilleurs.»

Youssouph B.B.J Dabo, entraîneur des U20 du Sénégal : « Je suis satisfait quand on gagne 2-0 et qu’on ne prend pas de but, bien sûr je suis satisfait. Parce qu’on avait un adversaire de qualité. Par moment, on a essayé de jouer le football. C’est ce que j’ai demandé à mes joueurs. Nous n’avons pas eu des moments de doute. Parce qu’on était déjà qualifié. En venant ici, on s’était fixé comme objectif de jouer cinq match pour améliorer notre préparation. Le plus important c’est ce qui va arriver au mois de février. Au-delà de sortir, il n’y avait pas d’objectif précis. Je pense mon équipe est entrain de progresser. Quand on regarde sa marge de progression entre le premier match contre le Burkina Faso et le match d’aujourd’hui. Il y a beaucoup de qualités dans le jeu. C’est normal qu’on progresse. Je trouve que le Mali a une bonne. On ne sait pas trop lâché. On a donné du temps de jeu à certains joueurs. Ils ont montré qu’ils étaient des solutions valables. »

Hommes de match

 

Klidje THIBAULT (Togo), homme du match Burkina Faso vs Togo 1-2

Dion LOPY (Sénégal), homme du match Mali vs Sénégal 0-2

Leave a reply

Please enter your comment!
Please enter your name here