JO Paris 2024 : le Mali sera présent dans cinq disciplines

Les Jeux Olympiques de Paris 2024 arrivent à grand pas (26 juillet -11 août 2024). En ce qui concerne le Comité National Olympique et Sportif du Mali, il sera présent à travers cinq disciplines, à savoir : l’athlétisme, le football, la natation, la boxe et le taekwondo.

Athlétisme : Fodé Sissoko

Football : équipe nationale U23 masculine de football

Natation : Sébastien Kouma et Aichata Diabaté

Boxe : Fatoumata Marine Camara

Taekwondo : Ismaël Coulibaly

A noter que le Mali court toujours derrière une médaille olympique. Paris 2024 sera-t-il la bonne pour les athlètes maliens ?

Taekwondo-Jeux africains Accra 2024 : le Mali décroche 3 médailles de bronze

Trois athlètes maliens (deux femmes et un garçon), ont décroché respectivement chacun une médaille de bronze en taekwondo, lors des matchs de classement des Jeux africains Accra 2024.

Après avoir gagné son premier combat en quart de final contre une ghanéenne, l’athlète Fanta TRAORE (-67kg), a perdu en demi-finale contre une égyptienne. Elle a remporté sa médaille de bronze.

Maimouna KONATE (- 57kg), qui avait réussi son combat en quart de finale a perdu son deuxième (1/2 finale). Tout de même elle remporte une médaille de bronze dans cette catégorie.

Même performance pour Siriman BALLO dans la catégorie des (-54kg), qui a gagné son combat en quart de finale face à un Burkinabé, a perdu en demi-finale un nigérien. Il décroche aussi une médaille de bronze. Du coup, le taekwondo malien remporte (03) médailles de bronze.

 

Taekwondo- Open du Nigeria : belle moisson malienne !

L’équipe Nationale de Taekwondo du Mali a obtenu un résultat encourageant à l’Open de Nigeria G1 qui s’est déroulé le week-end dernier.

Quatre médailles, c’est le bilan des quatre athlètes composant l’équipe nationale malienne à l’Open du Nigeria G1. Ces athlètes ont réalisé des bonnes performances dans l’ensemble à l’occasion de cette compétition.

Engagés dans plusieurs catégories, les Maliens ont décroché une médaille d’argent par le biais d’Oumar Sissoko dans la catégorie des moins de 63 kg, et 3 bronze remportés respectivement par Drissa Coulibaly (-54kg), Seydou Fofana (-74kg) et Fanta Traoré (-67kg).

Au total, deux coachs : Ibrahima Niang et Yaya Dembélé ont encadrés les enfants lors dudit tournoi.

A noter les présences de Maître Oumar T Traore (Délégué Fédéral) et Mr Yousi (Médecin).

Taekwondo-tournoi de l’Hippodrome : une aubaine pour les bamakois

Pour attirer les jeunes athlètes de la commune II de Bamako vers le taekwondo, le club de taekwondo de Maître Ballo, basé à  l’Hippodrome a organisé un championnat de taekwondo, le samedi 11 août 2018 sur le terrain municipal de l’Hippodrome.

C’est sous une pluie que quasiment les dix combats de cette 1ère édition du championnat du tournoi de taekwondo de l’Hippodrome se sont déroulés. Les invités étaient sous une bâche faisant face au tartan, installé au beau milieu du terrain de football de l’Hippodrome.  Ainsi, à l’issue de ces confrontations, sept taekwondoïnes se sont imposé par points : il s’agit des victoires de Assétou Sylla de Fourrière sur Niakalé Sako de l’INA (20 points à 18), de Mamadou Sogoré de CJT face à Tamba Doucouré de SMK (29 points à 17), Madou Niaré de l’INA contre Mamadou Koné de Fourrière (24 points à 7), de Fanta Traoré de l’INA au dépens de Sitan Konté de la Forrière (9 points à0) et de monsieur Ousmane Djiré de la Fourrière face à Yoro Ballo de Bllo club (35 points à 17).

Deux victoires ont été acquises par KO : celles Mohamed Maïga de SMK devant Kassim Ticambo de CJT et de Mohamed Haïdara de l’INA contre Mamadou Sanogo de SMK.

Par ailleurs,  Boubacar T. Diarra avait réalisé l’essentiel face à Sadio Mamadou Sacko (35points à 3), mais finalement, l’arbitre a effectué un arrête après avoir constaté que son adversaire ne pouvait plus continuer. Me Ballo s’est dit satisfait du déroulement des combats et a remercié monsieur Nafaraba Keïta pour son appui dans le cadre de l’organisation de ce tournoi en commune II.

Le tournoi s’est déroulé en présence de Madane Traoré, président du bureau communale de la discipline en commune II. « Nous sommes satisfait dans l’ensemble. Le niveau des combats étaient bon. Peut-être nous allons essayer de revoir le calendrier de l’organisation. Parce que la pluie s’est mêlée de la fête et nous faisons ces combats en pleine air », a averti monsieur Nafaraba Keïta, parrain de ce 1er acte. La remise des diplômes aux vainqueurs ont mis un terme à la soirée.

Yacouba TANGARA