Compétitions interclubs CAF : comment le Mali peut reconquérir ses deux places perdues ?

0
375

Le manque d’ambition et l’irrégularité du championnat national d’élite malien depuis 2016 à cause d’une crise imposée à la Fédération malienne de football continue de coûter cher au football malien et surtout au niveau de la représentation en compétitions interclubs de la CAF.

Par Yacouba TANGARA (JRI Malien)

Au Mali on en parle peu ou presque pas. Pourtant, la dégringolade des clubs maliens sur l’échiquier continental est une réalité. Parce que Cela arrive après une crise imposée au football malien par certains acteurs pour des fins qu’eux même maîtrisent. Ceux-ci étant, le championnat national malien n’est plus aller à son terme depuis 2016. Dès lors, le Mali a perdu 2 places dans la représentation au niveau des compétitions interclubs. Bizarrement, ce n’est pas pourtant par manque de talents ou d’infrastructures sportives. C’est dû en grande partie à l’insouciance de certains responsables du sport roi malien, qui au lieu de rivaliser avec leurs semblables au plan international s’adonnent un interminable conflit de personnes. C’est stupide !

A quand la prise de conscience générale ?

Pourtant, s’ils étaient parvenus à enterrer leurs haches de guerre tout en préservant l’intérêt de la jeunesse malienne on aurait dû éviter cette situation désastreuse. Les conséquences ont répercuté encore dans l’attribution des places africaines au niveau des compétitions interclubs 2020-2021. Le Mali ne figure pas parmi les 12 pays devant fournir 4 noms. Oui ! Au vue de l’évolution des derniers championnats et coupe du Mali, le Mali ne devrait pas s’attendre à un miracle. A cet égard, la Femafoot se contentera de deux (2) places encore au lieu de quatre (4) avant 2016. Quel gâchis !

En résumé la recherche  d’intérêts sordides a été fatale pour la jeunesse malienne qui a une importante franche orientée maintenant vers la pratique sportive et du football en particulier.

Malgré l’élection d’un nouveau Comité Exécutif dirigé par Mamoutou Touré depuis août 2019, les mauvaises volontés se manifestent toujours. Tout récemment, certains clubs ont refusé de disputer une seule journée marquant la fin de la phase aller du championnat national Ligue 1 Orange après la suspension occasionnée par la pandémie de Covid-19. Mais le championnat a continué son chemin quand même et se poursuit avec la tenue du carré d’as et le play-off. Selon la fédération, cet achèvement serait déterminant pour désigner non seulement les clubs maintenus en Ligue 1 mais aussi les noms des représentants maliens en compétitions Interclubs CAF 2020 2021. Ils étaient 23 clubs à évoluer en Ligue 1 lors de la saison 2019-2020. Une première !

Les clubs de l’indépendance peuvent-ils vraiment suivre le rythme ?

En un moment donné, il est important de mettre fin à la mauvaise attitude de « je joue pas » et de remettre le football malien sur le rail. C’est inévitable tôt ou tard et y aura bien ce nivellement parce que les clubs et centres qui travaillent plus sérieusement vont bouleverser la hiérarchie d’antan dans les années à venir.

Face à la floraison de ces clubs et centres de formation dévouée à contribuer au développement du football malien, il est plus que jamais temps de sonner le glas de ses querelles de personnes qui ne fait pas du tout avancer le football malien.  Et c’est aux clubs de l’indépendance de changer de politique en fonction de l’évolution du football mondial.

Par ailleurs, la création de Ligue professionnelle et le passage au professionnalisme ou au moins au semi-professionnalisme du championnat national de Ligue 1 malienne pourrait beaucoup contribuer à un climat apaisé.

A noter que le seul titre majeur gagné par un club malien sur le plan continental est celui remporté par le Stade malien de Bamako en finale de la Coupe CAF 2009. Apparemment, cette victoire finale date un peu longtemps. Alors, n’est-t-il pas temps d’en chercher un autre trophée continental ? Est-ce que les présidents de clubs maliens y pensent à ça ? A quand l’accession d’un autre club malien sur le toit africain dans ces échéances ? Quel sera le premier club malien à participer à une coupe du monde de club ?

 

 

Leave a reply

Please enter your comment!
Please enter your name here