Crise du foot malien : la décision de la FIFA redonne espoir

0
1281

La FIFA a envoyé son verdict sur la situation du football malien (malade à cause de ses dirigeants), le 18 mars 2019. Une rencontre entre les membres du Conor et des dirigeants sportifs sur le sujet s’est déroulée le lundi 25 mars 2019 au siège de la FEMAFOOT. La fin de la crise du football est inévitable si les parties prenantes exécutent à fond cette ultime feuille de route.

Par Yacouba TANGARA

Le Comité de normalisation de la Fédération malienne de football (Conor), dirigé par Mme Daou Fatoumata Guindo a reçu la décision de la FIFA, faisant suite à la réunion qui s’est tenue le 27 février 2019 au siège de la FIFA à Zurich entre certaines parties prenantes du football malien ainsi que des représentants de la CAF et de la FIFA.  A cet égard, l’instance mondiale du football a soumis quatre points essentiels au Conor, en respectant la sentence du TAS (Tribunal Arbitral du Sport) 2016/A/4913 du 15 novembre 2018 :

31 mars 2019 au plus tard convocation de l’assemblée générale ordinaire selon les statuts de la FEMAFOOT actuellement en vigueur, en respectant les conditions imposées par la sentence du TAS susmentionnée. Cette assemblée générale ordinaire sera en sus l’occasion pour les membres convoqués de voter les propositions de modification des statuts de la FEMAFOOT, point qui est d’office à l’ordre du jour d’une assemblée générale ordinaire (art. 32 des statuts actuels de la FEMAFOOT).

Avril 2019 : transmission du projet de statuts révisés de la FEMAFOOT aux membres convoqués à l’Assemblée générale ordinaire selon les délais pertinents de l’art.31.3 des statuts de la FEMAFOOT.

  Mai 2019 : tenue de l’assemblée générale ordinaire. A l’issue de ladite assemblée générale ordinaire qui adoptera les nouveaux statuts de la FEMAFOOT alignés avec les Statuts et les exigences de la FIFA, le Comité de normalisation devra convoquer subséquemment, sur la base desdits statuts révisés, une assemblée générale extraordinaire avec pour ordre du jour les élections du Comité exécutif de la FEMAFOOT. Les élections en question devront avoir lieu avant la fin du mandat du Conor fixé au 31 août 2019.

 Enfin, concernant le championnat national Ligue 1, et comme souligné dans le communiqué de presse de la FIFA du 1er mars 2019, nous avons dûment pris note de l’entente trouvé par les parties prenantes  maliennes lors de la réunion du 27 février 2019 qu’un championnat à 23 équipes-correspondant aux clubs de 2019 et de janvier 2015-soit organisé avant la fin de la saison.

« A cet égard, nous considérons que l’organisation d’un tel championnat demeure sous la direction du Conor. La FIFA reste naturellement disponible pour examiner toute demande de contribution financière dûment motivée que le Conor lui soumettrait à cet effet », a ajouté la FIFA dans sa décision pour la sortie de crise du football malien.

Voir copie de la décision:

Leave a reply

Please enter your comment!
Please enter your name here