Crise du football malien : une médiation engagée

0
624

Pour trouver un terrain d’entente une bonne fois pour toute, les responsables des deux tendances de la crise du football malien auraient été reçus par le ministre des Sports en milieu de semaine.  

Par Nabila Moussa

En dépit de l’avènement d’un Comité de normalisation (Conor), le football malien peine à redécoller au plan local. Le championnat national est à l’arrêt depuis presque 2 saisons (2016-2018). Le doute plane encore par rapport à l’organisation des différentes compétitions locales, au compte de la saison 2018-2019.

Face à cette situation, le ministre des Sports, Me Jean Claude Sidibé aurait entamé une nouvelle démarche pour trouver une issue à la crise qui secoue le sport roi malien depuis environ 3  ans. A cet égard, le responsable politique du sport malien aurait reçu séparément les deux tendances (Mamoutou Touré dit Bavieux et Salaha Baby), en milieu de semaine, nous a confié une source proche du dossier.

Selon la même source, une autre rencontre qui devrait réunir l’ensemble des deux camps en présence du chef du département des Sports du Mali serait d’actualité dans les jours à venir.

Le temps n’est plus l’allié, le Conor peine à en finir avec la gestion de la crise du football malien. L’équipe de Mme Dao Fatoumata Guindo, présidente du Conor, prorogée pour un nouveau mandat de 4 mois (31 octobre 2018-28 février 2019) et le nouveau rebondissement suite à un verdict du TAS ne fait ne font visiblement pas l’affaire des acteurs. Affaire à suivre !

Leave a reply

Please enter your comment!
Please enter your name here