Le jour où Mohamed Camara a crucifié le portier ivoirien