Mali-journée porte ouverte de golf : plusieurs enfants initiés

0
835

Cinquante enfants (filles et garçons), ont appris a joué au golf, dans le cadre de la 1ère édition de la journée porte ouverte de golf du Mali, initiée par la Fédération malienne de golf. Elle s’est déroulée le dimanche 31 mars 2019 dans l’enceinte du terrain aéré de la BCEAO, situé en Commune I du district de Bamako.

Par Yacouba TANGARA

La jeune Fédération malienne de golf a tenu sa toute première journée porte ouverte. Une aubaine pour les enfants maliens d’apprendre les bases de la discipline. Pour ce faire, Francis Jacquemin, Master Pro et coach international a effectué le déplacement. Il était accompagné par Emile Abessolo, président d’African Golf Tour. A cet égard les enfants qui avaient hâtes de donner les premiers coups dans les ballons de golf l’ont réalisé sous l’égide de Francis Jacquemin, Master Pro et coach, accompagné par plusieurs techniciens locales.

Auparavant, plusieurs personnalités ont effectué des discours dans le sens du soutien à cette discipline qui entend émerger au Mali à travers sa jeunesse pétrie de talents.

Mme Sanglier Niagalé Mariam Diané, présidente de la Fédération malienne de golf a montré sa satisfaction pour la tenue de cette journée de golf puis a exhorté les jeunes scolaires et non scolaires à pratiquer à pratiquer le golf. « Les jeunes maliens ont montré leur preuve dans plusieurs autres disciplines. Donc, nous estimons qu’ils sont capables de le faire dans le golf », a notifié la patronne de la fédération malienne de golf.

Francis Jacquemin,  a noté que le golf un vecteur éducatif parce qu’il faut être discipliné pour pratiquer le golf. On ne tape pas dans la balle n’importe comment. Il poursuit en affirmant qu’on doit absolument savoir où on doit mettre sa balle. Après c’est un aspect social, parce qu’on joue avec les professionnelles et avec des personnes qui font des affaires, a-t-il indiqué.

« Nous avons remarqué qu’il n’y a pas assez d’Africains dans des tournois. Pourtant, ils sont excellents. Ceux sont des personnes qui arrivent à résister à la chaleur qui arrivent à jouer sur des terrains non adaptés et avec des matériels non adaptés. Il serait important que les ministères et les fédérations leurs aident à sortir et à obtenir des matériels adaptés, ils peuvent aller se bâtir dans des grands tournois aux Etats-Unis, Asian Tour, Australien Tour », a expliqué Francis Jacquemin, coach International.

Selon lui, l’Asie a été plus rapide par exemple dans la progression. Je dirais qu’elle a même dépassé l’Amérique. « Je veux donner la chance à l’Afrique de l’ouest à monter qu’il y a des joueurs qui peuvent aller au dél-là de Tyger Wood. On peut gagner sa vie dans le golf parce qu’on peut gagner de 6 à 10 millions CFA par semaine. Mais il fait être très discipliné », a conclu Francis Jacquemin.

Emile Abessolo, président d’African Golf Tour a déclaré qu’à partir de la date du 31 mars 2019, le Mali fait partie de leur organisation à travers la Fédération malienne de golf.

 

Leave a reply

Please enter your comment!
Please enter your name here