Planète des anciens : ‘’Yaba ‘’ national, le galvaniseur des Aigles

0
1352

Planètesportsmali.com est allée à la découverte de feu Kalilou Cissé dit Yaba national, un supporter qui depuis les tribunes avait le talent et le génie d’haranguer  les foules, d’impacter sur les résultats des matches et de contribuer à des victoires  importantes des aigles du Mali et du Stade malien de Bamako son club de cœur. Il ne chaussait pas les crampons mais décidait du sort des matches à travers son dynamisme et son perçant cris qui retentissait dans les coins et recoins des stades, galvanisait les joueurs et les poussait à se surpasser.

Par Nabila Moussa

Révélé à un moment où le football malien traversait des moments difficiles suite à des échecs consécutifs  des Aigles du Mali, non qualifiés pour différentes phases finales de la Coupe d’Afrique des nations de football. Kalilou Cissé dit Yaba était l’un des plus célèbres supporters que le Mali n’a jamais connu et dont il pleurera longtemps sa perte. Yaba a choisi cette période pour mettre ses talents d’haranguer de foule au service du pays pour l’extirper du trou de l’insuccès dans lequel il était plongé depuis belle lurette.

Ayant quitté son Kolokani natal pour venir tenter sa chance à Bamako, Kalilou Cissé essaye de se frayer du chemin en jetant son dévolu sur le commerce des céréales. Un métier qu’il n’exercera pas longtemps suite à la rencontre qui va bouleversée sa vie et déviée ses objectifs. Kalilou  croisera le chemin de Yacouba Traoré dit Yaba qui était au sommet de son art. L’enfant de Kolokani et le joueur du stade malien de Bamako noueront une amitié fraternelle  avec comme socle un amour propre.

Kalilou ne rate aucun match du stade malien de Bamako et continue à se faire remarquer par ses perçants cris et ses pas de danses à chaque exploit de Yacouba Traoré qui avait un don inné pour faire basculer le résultat d’un match en sa guise. Doté d’une technique hors pair et d’une grande facilité à éliminer ses adversaires immédiats sous les perçants cris de son idole Kalilou Cissé qui finira par porté le même sobriquet que son joueur préféré Yaba. Par son énorme talent de supporter et son énergie débordante malgré son poids, il donne un nouveau souffle au football malien et lui permet de remporter des trophées de la coupe Amilcal Cabral, de se qualifier pour la Coupe d’Afrique des Nations Tunis 1994 ainsi que d’autres succès retentissants.

Arraché à l’affection du public sportif malien un 28 Février 2006, les maliens pleureront longtemps la mort de ce grand supporter des Aigles du Mai qui a permis au football malien de prendre un nouveau envol.  La jeune génération de supporter malien doit s’inspirer de l’exemple de ce grand monsieur qui a tout dédié sa vie au football. Dors en paix Kalilou Cissé dit Yaba.

 

Leave a reply

Please enter your comment!
Please enter your name here