Portrait-Sahi Dion Moïse Orell : le futur Messi malien

0
4188

Né le 20 décembre 2001 à Abidjan en Côte d’Ivoire, Sahi Dion Moïse Orell  est un jeune milieu évoluant au club Afrique Football Elite de Bamako (Ligue 2 malienne).  Ce jeune joueur polyvalent (ailier, meneur), décèle beaucoup de qualités qui peuvent lui permettre d’atteindre le sommet de son art.

Réalisé par Yacouba TANGARA 

Avec son bas centre de gravité, Sahi Dion Moïse Orell, meneur de l’équipe de Seran Diabaté, président d’Afrique Football Elite, dispose une justesse technique clairement au-dessus de la moyenne.

Du haut de ses 1m75, Moïse a appris à jouer au football dans les rues d’Abidjan depuis tout petit. Cet adepte du ballon rond, a par la suite intégré le club Majectic d’Abidjan, lors d’un test réalisé en 2013. Ce n’était pas évident : « au début mes parents ne voulaient pas que je joue même au football. A cet égard, plusieurs personnes sont intervenues pour leur expliquer que je joue très bien au football et que je pourrais aller loin. C’est ainsi que mes parents ont fini par accepter que je continue vers l’accomplissement de mes rêves », a révélé le jeune meneur d’AFE.

Pour ce faire, le gaucher naturel a quitté sa ville natale pour rejoindre l’équipe panafricaine d’Afrique Football Elite, basée à Bamako au Mali, où il brille actuellement.

Mains en l’air en s’exprimant, Sahi Dion Moïse Orell  a déclaré que « c’est mon coach qui m’a parlé du projet de l’équipe d’Afrique Football Elite et j’ai adhéré. C’est une bonne décision, parce que c’est à AFE que les choses ont commencé véritablement. Nous avons joué en D3  lors de la saison 2016-2017 avec AFE. On n’a connu une seule défaite. Ensuite, nous avons accéder la deuxième division entre 2017-2018. En 2018, nous avons effectué un parcours honorable en atteignant les demi-finales de la coupe du Mali. On n’était pas favoris au départ.  Pour ce faire, les responsables du club nous ont mis dans toutes les conditions. »

Le joueur qui tire son inspiration dans le jeu de Lionel Messi a déjà la facilité d’éliminé un, deux, voire trois adversaires.  Il sait ce qu’il veut : « Mon objectif dans le football est de devenir un grand joueur comme Yaya Touré, Drogba… Je sais qu’avec nos coachs  Chalton et Malal, on peut y arriver un jour. Parce qu’ils nous aident à progresser techniquement, tactiquement. Il y a de la rigueur dans nos entraînements, de l’intensité et l’envie. Cela nous pousse à travailler dur encore pour arriver à bon port… »

Rapide et précis dans ses dribles et passes, le dossard numéro 10 d’Afrique Football Elite rêve d’évoluer un jour au FC Barcelone, le club de Lionel Messi (son idole).

Enfin, Sahi Dion Moïse Orell  a reconnu les efforts des responsables d’AFE et, il n’a pas caché son désir de porter les maillots des équipes nationales du Mali une fois que l’occasion se présente.

Leave a reply

Please enter your comment!
Please enter your name here