Vœux AJSM 2020 : Des retrouvailles et des chantiers courant 2020

0
793

L’Association des Journalistes Sportifs du Mali (AJSM), a présenté ses meilleurs vœux aux militants, le vendredi 3 janvier 2020 à son siège, à Hamdalaye ACI 2000.
L’esplanade du siège de l’AJSM a rassemblé environ une centaine de journalistes et invité pour célébrer la cérémonie de présentation des vœux de l’an 2020 aux militants et partenaires de ladite association. Habillé en boubou bleu, avec u drapeau Aips au tour de son cou, Oumar Baba Traoré, président de l’ASJM, assis entre Baba Cissouma, son 1er vice-président et Bassiki Touré, président de l’ASSEP, a présenté ses meilleurs vœux à l’ensemble de la presse sportive malienne. Après ce premier acte, le président de l’AJSM a prévenu que : « Les grands chantiers 2020 concernent le congrès de mi-mandat, prévu en mars 2020 à Ségou. Il y aura aussi les festivités commémoratives du cinquantenaire de l’AJSM. L’AJSM aura 50 ans en 2020. C’est un évènement qui mérite d’être célébré avec faste. Une commission sera mise en place pour s’en charger de l’organisation de ces festivités étalées sur l’année 2020 ».
Par ailleurs, il s’est réjoui de la forte présence des journalistes sportifs maliens lors des grands évènements majeurs comme la CAN Egypte 2019, la CAN U20 Niger 2019, qui a vu le Mali remporté son premier trophée dans cette catégorie d’âge, mais aussi l’Afrobasket séniors Dames à Dakar… « Nous avons nourri des partenariats avec plusieurs associations sportives internationales et nationales.
En la date d’aujourd’hui, nous avons huit autres demandes de partenariat sur notre table. Je suis satisfait de la prestation des journalistes en dépit des difficultés… mais aussi je mets les militants en garde par rapport aux dérapages.
Des sanctions peuvent tomber à tout moment », a conclu le président de l’AJSM. La prestation du groupe d’animation de l’Union Nationale des Supporteurs des Aigles du Mali et un méchoui a sanctionné la cérémonie de présentation des vœux de l’AJSM.
Par Yacouba TANGARA

Leave a reply

Please enter your comment!
Please enter your name here