FIBA MONDE : Hamane Niang blanchi

0
98

Hamane Niang, président de l’instance mondiale du basketball (FIBA-monde), a été blanchi dans l’affaire de harcèlement sexuel révélé au sein de la Fédération malienne de basketball. L’ancien ministre des sports malien retrouve son poste après quelques semaines. 

 Par Y. TANGARA

Après réception du rapport indépendant d’un responsable de l’intégrité sur les allégations de harcèlement sexuel systémique au sein de la Fédération malienne de basket-ball, reçues le 10 juin, la FIFA a réagi. A cet égard, notre compatriote Hamane Niang a été blanchi. De ce fait, l’ancien ministre de la jeune et des sports retrouve d’office son poste de président de la FIBA-monde. « La FIBA ​​confirme que le rapport indépendant ne fournit aucune preuve à l’appui des allégations selon lesquelles le président de la FIBA, Hamane Niang, était au courant ou aurait dû être au courant des abus sexuels commis au sein de la Fédération malienne de basket-ball », a expliqué le communiqué de l’instance mondiale du basketball.

Sur la base de cette conclusion, le Président de la FIBA ​​a publié la déclaration suivante : « Cette enquête est d’une importance primordiale et je tiens à exprimer mon soutien personnel et inconditionnel aux victimes. Ces infractions doivent être dûment poursuivies par la FIBA ​​dans le cadre de procédures indépendantes. L’officier d’intégrité a confirmé mon innocence, je vais maintenant reprendre mes fonctions officielles avec la FIBA. »

 La FIBA ​​poursuit dans son communiqué en affirmant qu’elle a pris de nombreuses mesures après avoir reçu ces allégations pour établir immédiatement un service de sauvegarde et de protection pour les joueuses des équipes féminines U19 et U16 du Mali. Vous trouverez ci-dessous une liste des activités qui ont eu lieu au cours des trois derniers mois en réponse d’urgence à la situation des joueuses U19 et U16.

« Recrutement d’un partenaire local au Mali reconnu pour sa réelle implication dans les Droits de l’Homme. Élaboration de procédures pour signaler les incidents de sauvegarde. Coordination avec les acteurs professionnels pour la protection des survivants et des joueurs identifiés, incluant le recrutement d’une case manager et la nomination d’un psychologue et d’un cabinet d’avocats. Organisation d’activités psychosociales et de groupes d’échanges pédagogiques pendant le camp d’entraînement pour 29 joueuses des équipes féminines U19 et U16. Accompagnement et soutien des joueuses des équipes féminines U19 et U16 lors de leur déplacement en Hongrie (FIBA U19 Women’s Basketball World Cup 2021) et en Egypte (FIBA U16 Women’s Championship). Mise en place de services de protection et de soutien aux survivants d’abus », a notifié la FIBA.

Enfin, elle a fait savoir que ces mesures suivantes seront mises en œuvre au Mali dans les mois à venir, concernant les joueuses Jeunes et Séniors. Enfin, après ce rapport, Hamane Niang retrouve ainsi son fauteuil de président de la FIBA. Comme stipule un adage bien connu au Mali « un enfant béni ne sera jamais humilié. »

 

Leave a reply

Please enter your comment!
Please enter your name here