Transfert : Kalifa Coulibaly proche d’un départ

Kalifa Coulibaly, attaquant des Aigles du Mali qui est arrivé au FC Nantes en 2017, serait proche d’un départ cet hiver.
Recruté pour devenir l’atout offensif numéro 1 des Nantais, Kalifa Coulibaly n’a pas pu réaliser une performance XXL lors de la saison 2019-2020.
Parce qu’il n’a inscrit que 4 buts en 21 matchs de Ligue 1.
Agé de 28 ans, l’ancien avant-centre de l’AS Réal de Bamako intéresserait plusieurs clubs en Turquie.

Covid-19: la FIFA accorde 300 millions CFA à la FEMAFOOT

L’instance mondiale du football a apporté son soutien financier immédiat à ses 211 associations membres pour faire face à la pandémie du Coronavirus.

« La FIFA va débloquer dans les prochains jours l’ensemble des fonds opérationnels dus aux associations membres pour les années 2019 et 2020. Il s’agit de la première étape du plan destiné à aider la communauté du football touchée par la pandémie de Covid-19. Cette mesure se traduira par la distribution d’un total d’environ USD 150 millions aux 211 fédérations de football nationales affiliées à la FIFA », a écrit la FIFA sur son site web. A cet égard, chaque association membre percevra la somme de 500 000 dollars US.
« La pandémie a engendré des défis sans précédent pour l’ensemble de la communauté du football et, en tant qu’instance dirigeante du football mondial, la FIFA se doit d’être présente et de soutenir ceux qui se retrouvent dans le besoin », a déclaré le Président de la FIFA Gianni Infantino.
« Par cette mesure, toutes les allocations restantes destinées à couvrir les coûts opérationnels des associations membres dans le cadre du programme Forward 2.0 seront intégralement versées pour les années 2019 et 2020.

En particulier, le deuxième versement des coûts opérationnels pour 2020, initialement prévu en juillet, sera payé immédiatement, a ajouté la FIFA sur son site internet.
Rappel : En temps normal, les associations membres de la FIFA n’auraient reçu le montant total de l’allocation qu’après avoir rempli des critères spécifiques. Néanmoins, au vu des circonstances actuelles, la FIFA va verser ce montant afin de contribuer à la préservation du football au sein de toutes les associations membres.

Concrètement, cela signifie que la FIFA versera dans les prochains jours USD 500 000 à chaque association membre, ainsi que toute allocation restante pour 2019 et 2020.
Ce soutien financier immédiat doit être utilisé pour atténuer l’impact financier du Covid-19 sur le football au sein des associations membres, et notamment pour honorer toute obligation financière ou opérationnelle que les fédérations pourraient avoir envers leur personnel ou des tiers. Ce plan d’aide est possible grâce à la solide position financière que la FIFA a pu consolider au cours des quatre dernières années. Les prochaines étapes du plan sont actuellement en cours de finalisation et seront communiquées prochainement.

Yacouba TANGARA avec FIFA.com

Santé : Moussa Dembélé continue sa générosité au Mali

L’attaquant franco-malien de l’Olympique Lyonnais, Moussa Dembélé, a équipé une maternité qu’il a construite à Kobiri (village natal de son père), dans le cercle de Kita.
Moussa Dembélé est un footballeur franco-malien généreux. Il a exprimé sa générosité en construisant une maternité à Kobiri, village du père, en juillet 2019. Ce joyau sanitaire qui a vu naître environ 100 enfants issus de 17 villages, continue de recevoir les dons de l’attaquant d’origine malienne de 23 ans.
Face à l’épidémie de coronavirus qui sévit au monde, Moussa Dembélé a fait un don de gels hydro-alcooliques, de gant, et de masques pour l’hôpital du village en question.

Selon une source proche du joueur, la prochaine étape constitue d’investir dans des ambulances pour faciliter le transport des malades. C’est un geste patriotique bien vrai que Moussa Dembélé n’a pas encore porté une fois le maillot de l’équipe nationale du Mali au moment où nous mettons cet article sous presse (le 17 avril 2020).

Stade malien de Bamako : Cheick Diallo désigné pour l’intérim

En attendant d’avoir un nouveau président, le Comité des Sages du Stade malien de Bamako (Ligue 1 malienne), a chargé Cheick Fanta Mady Diallo comme Coordinateur Général au sein du club, le jeudi 16 avril 2020.
Le décret de nomination de l’ancien Manager général du Stade malien précise que monsieur Cheick Fanta Mady Diallo exercera cette fonction de Coordinateur Général au sein du club jusqu’à la mise en place d’un nouveau bureau de Comité de gestion.
« A cet effet, le Comité des Sages invite le secrétaire général et les administrateurs des différentes sections et disciplines de se mettre à la disposition du Coordinateur Général pour tous les besoins à la bonne marche du club durant cette phase transitoire », stipule le dite nomination dans son dernier paragraphe.
A titre de rappel, le mandat du bureau sortant conduit par Me Boubacar Karamoko Coulibaly a expiré le 4 avril 2020. La durée du mandat est de 3 ans.

Foot-Transfert : le PSG sur Hamari Traoré ?

Plusieurs médias européens ont annoncé l’intérêt qu’accorde le Paris Saint Germain à Hamari Traoré, latéral droit des Aigles du Mali évoluant actuellement à Rennes.
« Depuis plusieurs années, le poste de latéral droit ne trouve pas vraiment preneur au PSG. Actuel titulaire du poste, Thomas Meunier arrive en fin de contrat et n’a pas spécialement convaincu. Voulant renforcer l’équipe francilienne, Leonardo serait particulièrement séduit par le profil d’Hamari Traoré », a indiqué footmercato.com
Quasiment aucun des latéraux droits n’a véritablement convaincu dans ces derniers temps au sein du club de la capitale française. A cet égard, le nom du polyvalent latéral international malien est cité pour combler cette lacune.
« Personne n’a su tenir durablement le poste de latéral droit. Cette situation à laquelle on additionne la fin de contrat de Thomas Meunier à l’issue de la saison pousse donc le directeur sportif Leonardo à étudier des pistes pour renforcer un secteur qui n’a jamais vraiment trouvé de solution fiable sur la durée », poursuit la même source.

Le dossier pourrait même bouger vite
Cet été on pourrait donc assister à une arrivée à ce poste et les dernières informations de L’Équipe vont dans ce sens.
« Selon le quotidien français, le Paris Saint-Germain aurait coché le nom du Rennais Hamari Traoré. Âgé de 28 ans, le Malien est un habitué du Championnat de France et reste sur trois saisons pleines avec le club breton (1 but et 5 passes décisives en 35 matches cette saison) avec qui il a gagné la dernière finale de Coupe de France contre le PSG. Arrivant en fin de contrat en juin 2021 avec le Stade Rennais, le natif de Bamako se présente alors comme une belle opportunité à bas coût… », a révélé le média français en question.

CORONAVIRUS: Seydou Keita au secours des familles vulnérables

L’ancien capitaine des Aigles du Mali a offert un don de vivres à plusieurs familles vulnérables consécutives à la pandémie mondiale qui sévit dans les quatre coins du monde entier. Seydou Keïta communément appelé ‘’Seydoublen’’ n’est pas resté insensible à la dure réalité du moment. A cet égard, l’ancien milieu du FC Barcelone, de l’AS Roma… a offert des denrées de premières nécessités (riz, farine, sucre, huile…) à environ 600 familles maliennes.

Selon une source proche du joueur, la valeur du don est estimée à 30 millions de francs CFA.
Cette contribution de l’ex capitaine des Aigles élu meilleur joueur de la coupe du monde U20 FIFA Nigeria 1999 est un geste patriotique salutaire.

Classement FIFA: le Mali est toujours 9e africain

La Fédération internationale de football association (FIFA) a effectué la mise à jour de son classement mensuel, le jeudi 9 avril 2020. Le Mali demeure neuvième en Afrique.
Le pays d’Abdoulaye Diaby, capitaine des Aigles du Mali pointe à la neuvième place dans le classement masculin FIFA du mois d’avril 2020.
Le Mali (56e mondial), occupait le même rang depuis le classement de décembre 2019. D’une manière générale, c’est le statu qo dans le classement. Cela est dû aux reports de toutes rencontres dû à la pandémie de coronavirus qui sévit actuellement un peu partout dans le monde.
Le classement africain reste dominé par le Sénégal (20e mondial).
Le top 10 africain : 1er Sénégal (20e mondial), 2e Tunisie (27e mondial), 3e Nigeria (31e mondial), 4e Algérie (35e mondial), 5e Maroc (43e mondial), 6e Ghana (47e mondial), 7e Egypte (51e mondial), 8e Cameroun (53e mondial), 9e Mali (56e mondil, 10e RD Congo (56e mondial).
Le top 10 monde: 1er Belgique, 2e France, 3e Brésil, 4e Angleterre , 5e Uruguay, 6e Croatie, 7e Portugal, 8e Espagne, 9e Argentine, 10e Colombie.

Disparition de Pape Diouf : Adieu mon Grand !

J‘ai cherché les mots, attendu le moment idéal sans jamais être prêt encore moins préparé. Et j’ai cherché au plus profond de mon être la force de parler de toi, de faire ce témoignage sur Pape, mon Grand. Des mois et des années n’auraient pas suffi tellement ma peine est grande.
Je me suis refusé à croire à la sentence du Suprême Ordonnateur! En croyant, je me suis finalement résolu à accepter le Décret divin. Impuissant, je m’en remets à la volonté du Maître des Mondes et des Cieux. Huit jours déjà que tu nous as quittés, Pape, nous laissant dans un grand vide. Les mots me manquent pour te dire combien tu as été important pour moi tout au long de mon cursus professionnel, à quel point tu as été tout simplement important dans ma vie!
Tu m’as permis de marcher à tes côtés. Tu m’as accordé ta confiance, persuadé que j’étais capable de travailler à tes côtés dans ce milieu ô combien difficile où les chausse-trappes, que dis-je, les pièges sont grands! Ma première victoire, la plus importante à mes yeux, je l’ai décrochée en me faisant accepter par cette personne si exigeante et tellement enracinée dans ses valeurs, symbiose de sa double culture sénégalaise et française.
De ce compagnonnage, est née une relation fusionnelle qui faisait que tu m’appelais toujours ‘’sama rak’’ (mon jeune frère) et moi qui répondais toujours et invariablement par un ‘’Grand’’. Je sais que ton humilité en souffrirait mais je ne peux me cacher et ceux qui me connaissent, savent ce que tu nous as apporté en traçant la voie, en nous mettant sur la voie pour appréhender les chausse-trappes du métier. Tu nous as appris à croire en nous-mêmes, en notre pays, à croire que c’est toujours possible. Tu as tracé la voie, en nous apprenant à nous battre dans la vérité et la dignité, en refusant la compromission ou de céder à la facilité de l’argent et de toujours croire aux valeurs cardinales de notre peuple.
Jamais, je n’ai été aussi fier que quand nos amis m’appelaient Pape Junior et de tous les surnoms, c’est celui dont j’ai été le plus fier même si tu n’as jamais aimé que les gens te copient mais plutôt qu’ils fassent leurs choix dans la droiture, la dignité, le don de soi et dans la vérité. Je ne suis pas un as de la plume, encore moins du verbe mais ce je me trahirais, je ne serais pas moi-même, si je ne témoignais de la plus belle rencontre qu’il m’a été donnée de faire dans ma vie : en ce jour de décembre 1992 en marge d’un match de gala que tu as organisé à Dakar.

Jusqu’à cette funeste journée de mardi 31 mars 2020, tu n’as jamais changé ton regard posé sur moi comme quelqu’un faisant partie de toi, quelqu’un que tu as admis à marcher à tes côtés. Oui et je puis dire que c’est ma grande victoire me faire accepter par cet homme qui fait partie avec ma tendre mère de ceux qui peuvent me faire changer d’avis. Et comme un signe du destin quand tu as accepté après avoir testé notre collaboration de m’intégrer dans la grande famille de Mondial Promotion, tu étais à mes côtés pour l’autre grande victoire de ma vie : ‘’mettre un toit sur la tête de mes parents’’. Ah oui, mon Grand, je dois le dire que tu as signé le chèque sans hésiter pour que cette occasion en or ne m’échappe avec cette maison sise à la Patte d’oie devenue la demeure familiale. Auparavant, tu as accepté de m’embaucher en multipliant par trois le salaire que je percevais dans la première entreprise qui m’avait embauchée.
Ta foi en ma modeste personne a fait que nous avons cheminé ensemble professionnellement jusqu’à ton départ pour l’OM. Sans nous quitter véritablement après que tu as eu cette promotion ô combien importante aux yeux de la diaspora, des Africains et tous les Blacks tout court : un des leurs à la tête de l’institution qu’est l’OM. Sans toi, nous avons continué avec les valeurs de refus de la compromission, de la foi en nos valeurs et en nos capacités de faire aussi bien que les autres le même métier. De faire notre chemin selon ces valeurs qui nous sont communes et que tu n’arrêtais jamais de défendre à longueur de journée et d’interviews : nos capacités à faire aussi bien et mieux avec peu.
Avec cette pandémie du Covid-19, Dieu nous a envoyé tous les deux à Dakar alors que tu vivais tes derniers jours sur terre et jusqu’à ce moment extrêmement difficile : de devoir te dire adieu au cimetière de Yoff dans la stricte intimité familiale. Oui, nous acceptons le Décret divin, certainement le moment le plus pénible vécu à tes côtés, de voir partir mon ‘’Grand’’, ce modèle et espoir de toute une génération dans une immense solitude!
De Thierno Seydi, agent de joueurs

Mopti : Moussa Djenepo offre des kits pour lutter contre le Covid-19

Le footballeur international malien, Moussa Djenepo, évoluant à Southampton (Premier League anglaise), a fait un don de matériels sanitaires de prévention contre la pandémie mondiale à Mopti (sa ville natale), au Haut conseil islamique, le mardi 7 avril 2020.
Après avoir envoyé sa contribution de 3 millions de CFA au ministère malien de la santé, Moussa Djenepo continue ses efforts dans le cadre de la lutte contre le coronavirus au Mali. L’enfant de Mopti a offert des kits sanitaires composés de gels hydro-alcooliques, de cubes, de sceaux, de savons, de cache-nez. Ces kits sont destinés aux mosquées, les marchés et autres places publiques qui font l’objet de rassemblement dans la ville de Mopti comme des gares routières.
La remise symbolique a été faite par Abdoulaye Maiga dit badou représentant du maire de Mopti, en présence de Bayon Djenepo, père de Moussa Djenepo te de plusieurs autres personnalités.
« Moussa à songer faire un appui à la ville qui l’a vu naitre (Mopti). Il doit tout à Mopti. Surtout comme cette maladie de Covid-19 est en train de secouer. Ce geste est destiné à appuyer les efforts du gouvernement malien. La semaine passée c’était le gouvernement et aujourd’hui c’est sa ville natale. Nul ne doit se dire heureux quand les autres ne le sont pas », a expliqué Bayon Djenepo.
Monsieur Kanitao, representant du Haut conseil Islamique de Mopti a qualifié le geste de Moussa Djenepo de noble. « Nous encourageons notre fils qui peut inciter les autres à travers les médias. Si un natif de Mopti vivant à l’extérieur pense à son pays et sa ville, c’est très bien. Au nom du bureau régional du Haut conseil islamique de Mopti je lui félicite et remercie pour ce geste », a-t-il indiqué.
Selon une source proche du joueur, en plus des endroits ci-dessus cités, les chefs de quartier de la Venise malienne ont reçu également leur dotation. La valeur du don en question est estimée à la somme de 2 millions de francs CFA. Ce geste du virevoltant ailier des Aigles du Mali arrive au bon moment. Parce qu’il y a un besoin réel et au même moment, les prix des kits en question ont pris de l’ascenseur.

Par Yacouba TANGARA

PAGE NOIRE : Founeke Sy n’est plus

L’ancien joueur du Djoliba AC et de l’ASKO, Founeke Sy dit Felix est décédé, le samedi 4 avril 2020 à l’hôpital de Point G. L’information a été relayée par l’un de ses anciens club (Djoliba AC), via sa page Facebook : « Nous venons d’apprendre avec beaucoup d’amertume et de tristesse la nouvelle de la disparition soudaine de Founeke Sy dit Felix , ancien joueur du Djoliba AC (2006-2008), évoluant tout dernièrement en Indonésie ?? , décès survenue ce samedi 04 Avril 2020 à l’hôpital du Point G de Bamako… En cette circonstance douloureuse, le Bureau exécutif du Djoliba présente ses sincères condoléances à sa famille… », a communiqué le Djoliba. Selon la même source, Founeke Sy était rentré au Mali, il y a de cela quelques semaines à cause d’une maladie qui a eu raison de lui. Que son âme repose en paix !

Portrait-Mohamed Konaté: le Mali tient son futur « Kalidou Koulibaly »

Né le 4 août 2002 à Bamako, Mohamed Konaté est un jeune défenseur international cadet malien évoluant à l’AS Black Star. Il regorge d’énormes qualités défensives pour évoluer au haut niveau dans le futur.
Discipliné, rapide, technique, fort dans les duels, ce jeune défenseur malien du nom de Mohamed Konaté a un volume de jeu incroyable à seulement 17 ans. Comme beaucoup de jeunes africains, le défenseur axial de l’AS Black Star (Ligue 1 malienne) et des U-17 malien (version 2018-2019), avoue d’avoir commencé à jouer au ballon dans les rues. « Après la rue, je suis allé dans un centre de formation au stade du 26 Mars, avant de m’inscrire dans un autre centre de formation du nom des Girondins de Bamako, où j’ai joué le championnat de D3. Ensuite, j’ai été repéré par l’équipe de l’AS Black Star de Badalabougou, un club évoluant en Ligue 1 malienne depuis 2016 », a expliqué le jeune prodige défenseur malien.
En ce moment, l’équipe d’Aly Mallé, troisième meilleur joueur du mondial U-17 Chili 2015 (AS Black Star), venait juste d’accéder la première division malienne. Une nouvelle étape est franchie. Mohamed Konaté reconnait que les choses se sont accélérées à partir de son nouveau club. « C’est là-bas que tout est allé si vite alors que je n’avais que 16 ans. Parce que j’ai intégré l’équipe première et après quelques mois d’entraînement, j’ai même été désigné comme le capitaine de l’équipe A. Après j’ai été convoqué par l’entraineur de l’équipe nationale des Cadets du Mali et on a joué des tournois au Burkina Faso et au Sénégal dans le cadre des éliminatoires de CAN U-17 de 2019 », a expliqué le joueur de Seydina Oumar Dia, président de Black Star.
Malgré l’élimination des U17 maliens de la CAN U-17 de 2019 par leurs homologues de la Guinée Conakry, le talentueux défenseur malien n’est pas passé inaperçu. Une autre histoire commence.
« À l’occasion de ce tournoi qualificatif à la CAN U17 de 2019, les recruteurs m’ont approché et certains ont même contacté ma famille. Actuellement, plusieurs clubs européens me veulent à travers ses contacts. Mais comme je n’ai pas mes 18 ans encore, le temps nous en dira plus », révèle le jeune défenseur malien de 1m88.

Demandé de savoir son défenseur de référence au monde, la pépite malienne de l’AS Black Star a cité le nom de Kalidou Coulibaly, international sénégalais de Naples (série A italienne).
« J’aime surtout les interventions de Kalidou, ses duels, ses pressings… », a commenté Mohamed Konaté.
Les ambitions légitimes du futur défenseur des Aigles
« Mon rêve est d’être un footballeur professionnel et jouer dans les grands clubs tout en espérant remporter beaucoup de trophées collectifs et individuels avec mon club et mon très cher pays bien sûr. Je suis un grand travailleur. Je suis prêt mentalement et physiquement », a indiqué le défenseur international cadet malien.
Selon les résultats de nos investigations, les équipes de Bordeaux, Toulouse FC, l’AS Saint-Étienne en France ; le Benfica de Lisbonne, le FC Porto et le Viktoria Guimarães en Portugal auraient un œil sur Mohamed Konaté.
« J’ai effectué un stage en Europe, je suis revenu au Mali. J’ai joué le match la coupe du Mali 2020 contre le Stade malien de Bamako. Là j’espère qu’après la fin de la pandémie du covid-19, je pourrais voyager en Europe pour exprimer mon talent », a conclu le jeune défenseur malien.
Malgré sa taille (1,88), Mohamed Konaté est rapide, offre une bonne présence athlétique. Très fort au marquage le jeune capitaine de l’AS Black Star est également très bon dans le jeu aérien. Bref, Mohamed Konaté est clairement un talent à suivre.
Réalisé par Yacouba TANGARA

Foot-Europe : l’UEFA ne reconnaitra que les résultats sportifs

La pandémie du covid-19 a imposé une trêve forcée à l’ensemble des championnats européens et au-delà. De ce fait, l’UEFA a réagi suite à l’annonce faite par la ligue belge demandant l’arrêt définitif de la Pro League.
Selon Sky Sports, cité par So-Foot.com, l’UEFA, l’Association des clubs (ECA) et l’Association des ligues (EL) auraient adressé un courrier à l’ensemble de leurs 55 associations membres, le jeudi 2 avril 2020. « Il est d’une importance capitale que même un événement perturbateur comme cette épidémie n’empêche pas que nos compétitions soient décidées sur le terrain, conformément à leurs règles et que tous les titres sportifs soient attribués sur la base des résultats », stipulerait notamment le courrier.
Avant de tacler, ensuite, la décision de la Pro League : « Nous pensons que toute décision d’abandonner les compétitions nationales est, à ce stade, prématurée et non justifiée. Vu que la participation aux Coupes d’Europe est déterminée par les résultats sportifs obtenus au terme d’une saison complète, une fin de championnat prématurée laisserait planer un doute sur la réalisation de cette condition. L’UEFA se réserve le droit d’autoriser des clubs aux compétitions européennes de la saison 2020-2021, en se basant sur les règlements en vigueur », a conclu la même source.

Lutte contre Covid-19 au Mali: M. Djenepo y participe

L’attaquant malien de Southampton, Moussa Djenepo a effectué sa contribution à l’effort de guerre contre la pandémie mondiale, en offrant la somme de 3 millions de francs CFA.
L’information a été confirmé par Mamoutou Toure, président de la fédération malienne de football. « Moussa m’a contacté spontanément pour offrir à l’état 3 millions de FCFA afin d’être solidaire avec le Fonds spécial de lutte contre le Covid-19 » à expliqué le patron du sport roi malien via sa page Facebook.
Il a ajouté que les 3 millions ont été remis en espèce au ministre de la Santé et des Affaires sociales par le Kassoum Coulibaly, 1er vice-président de la Femafoot. C’est un geste patriotique à saluer.