Foot-Coupe Cheick Soufi Bilal : les Entraîneurs s’adjugent le trophée

0
1492

La sélection des entraîneurs de football du Mali a battu celle des Secrétaires Généraux (1-0), en finale de la 5ème édition de la coupe Cheick Soufi Bilal Diallo, Grand Guide des Soufis d’Afrique de l’Ouest. C’était  le samedi 24 novembre 2018 au stade Modibo Keïta de Bamako.

Par Yacouba TANGARA

Après les finales des coupes de basketball, d’athlétisme, de lutte traditionnelle, la finale du ballon rond de la 5ème édition de la coupe Cheick Soufi Bilal Diallo a rendu son verdict. Pour cet effet, l’équipe des Entraîneurs de football, habillé en maillot blanc s’est imposée devant la formation des administrateurs du football, arborée en jaune par la plus petite des marques d’un but à zéro. L’unique but de la rencontre a été réussi par Mamadou Nouhoum Kouma dit Ladji à la 30e mn. Il a catapulté un coup franc d’environ 23 mètres dans la lucarne droite des cages de l’équipe adverse. C’était l’action du match. Puisque ce joli coup franc a permis aux Entraîneurs de prendre le dessus sur leurs adversaires.

L’unique buteur de la rencontre a déclaré que : « Je travaillais beaucoup les coups francs depuis tout petit. Je me suis inspiré d’un joueur brésilien du nom de Ricardo Kaka qui tire bien. Je trouve qu’il y a beaucoup de précisions dans ses tirs. Souvent j’apprends les jeunes footballeurs maliens désireux de devenir des bons tireurs lors des entraînements. Parce que j’ai un bon coup de pied.»

Au terme de la rencontre, les vainqueurs ont reçu une enveloppe, un trophée plus un bœuf. L’équipe des Secrétaires Généraux a bénéficié d’une enveloppe et un bélier.

Cheick Mohamed Maïga, représentant de Cheick Soufi Bilal, Grand Guide des Soufis a expliqué que cette compétition a été organisée dans le cadre du Maouloud 2018 qui célèbre la naissance du prophète Mohamed (PSL). « Nous pensons qu’en ajoutant le sport il y a des gens qui ne viennent pas lors des prêches mais qui peuvent venir lors des compétitions de sport. Le sport peut nous permettre de véhiculer les messages de Dieu. Aussi pour adorer Dieu, il faut être en bonne santé et le sport est un bon facteur pour cela. L’année prochaine nous comptons améliorer encore inchallah », a ajouté Cheick Mohamed Maïga.

Il convient de signaler que l’équipe des Arbitres, classée troisième dans cette compétition est reparti avec une chèvre plus une enveloppe. Vivement la prochaine édition.

Leave a reply

Please enter your comment!
Please enter your name here