Spoliation d’espace de sport : plus de 1 000 Associations volent au secours des Super Lionnes !

0
746

La Fédération nationale des Associations pour la Décentralisation et le Développement des Collectivités Territoriales a exprimé son indignation face à la tentative d’usurpation du terrain d’entraînement de l’équipe des Super Lionnes (D1 féminine du Mali). C’était lors d’une conférence de presse, tenue le mercredi 27 mars 2019 à la Maison de la presse de Bamako.

Par Yacouba TANGARA

Il y a environ deux ans, le terrain d’entraînement de l’équipe féminine de première division de Bamako du nom des Super Lionnes, fait l’objet d’une tentative de spoliation de la part d’un prédateur foncier.  Cet espace sportif situé au quartier Dravela, en commune III du district de Bamako, a été acquis pour la cause de l’équipe des Lionnes il y a plus de 20 ans, selon Mafing Dembélé, secrétaire général de l’équipe des Lionnes.

Face à cette situation, Mahamane Touré, responsable de la plateforme des Associations pour la décentralisation et le Développement des Collectivités Territoriales a sonné l’alerte aucours d’une conférence de presse : «Nous demandons à Me Keïta Aminata Maïga de nous aider à récupérer notre terrain d’entraînement.  Seul le pouvoir peut redonner espoir à ces femmes qui ont honoré le drapeau malien ont vu leur terrain retiré. C’est une situation inacceptable. Qu’on leur restitue leur terrain d’entraînement pour qu’elles puissent recommencer leur entraînement», a expliqué monsieur Touré.

D’ici là, une audience pourrait se tenir à la présidence de la République sur la même question.

Marefing Dembélé, secrétaire général de l’équipe des Super Lionnes, le terrain que réclame Lassana Koné se trouve en commune IV, alors que le terrain d’entraînement des Lionnes est situé en commune III. A cet égard, la mairie de la commune III avait ordonné l’arrêt des travaux sur le terrain. Cette décision a été classée sans suite au niveau d’un commissariat de la place, a expliqué le secrétaire général des Lionnes.

Ce dernier a aussi rappelé que plusieurs joueuses de ladite équipe ont participé à la CAN féminine Ghana 2018 qui a vu la sélection malienne franchir le premier tour pour la première fois de son histoire.

« Grâce à cette équipe plusieurs joueuses ont décrochés des contrats professionnelles en Europe et continuent d’être sélectionné en équipe nationale féminine. Elles viennent en aide à leurs parents. Mais il y a 4 ans, notre équipe ne s’entraîne pas à cause de ce problème », a conclu monsieur Mafing Dembélé.

Par ailleurs, Mahamane Touré, responsable des Associations pour la Décentralisation et le Développement des Collectivités Territoriales a averti qu’un grand meeting regroupant plus de 5 000 femmes de Bamako et des Régions est programmé sur la question, le 6 avril 2019 au Palais des Sports de Bamako. Ces femmes seront issues de la Fédération nationale des Associations pour la décentralisation et le Développement des Collectivités Territoriales.

Rappelons que plusieurs actes ont été posés dans dans le même cadre.

 

Leave a reply

Please enter your comment!
Please enter your name here