75ème Grand Prix de la Nation : Oumar Traoré soulève le trophée

0
573

La 33ème journée des Sports équestres de la saison 2018 de la Ligue de Bamako s’est déroulée le dimanche 1er  juillet 2018 au champ hippique de Bamako. Organisée en partenariat avec le PMU-Mali, cette journée marquant la 75ème édition du Grand Prix de la Nation a été remportée par le jeune Oumar Traoré, driver de Sequessi, cheval de Sékou Massiré Sylla, président des Onze Créateurs de Niaréla.

 

Le champ hippique a été pris d’assaut dimanche dernier par les amoureux de course de chevaux pour vibrer au rythme de la 75ème édition du Grand Prix de la Nation des jeux équestres de Bamako. Au menu, les courses des demi-cracks, super cracks et les Cracks respectivement sur des distances de 2 600 mètres, 2 000 mètres et 3 600 mètres étaient à l’ordre du jour.

Attendu pour le grand prix, les cracks ont livré le plus grand spectacle  dans une âpre lutte sur une distance de 3600m.  Sur 17 chevaux sur la ligne de départ, le cheval Seguessi avec son Jocker Oumar Traoré remporte le Trophée du grand Prix National de la 75ème édition. Il a été suivi par Mady Kanouté du cheval Djoliba AC, Bourama Tolo avec le cheval Gladys, le cheval Super et son jockey Boubacar Oulalé arrivent en 4ème position alors que Zakaria Diallo et son cheval Lagaré meilleur de l’année 2017-2017 ferme la marche du podium.

Auparavant, des récompenses ont été décernés aux meilleurs jokers des catégories A, B et C. Notons aussi que le meilleur cheval 2017-2018 au nom de Lagaré a été récompensé pour la circonstance de même que le meilleur entraineur.   C’est après ces remises de prix que la compétition du jour a commencé avec les Demi-cracks.  Sur une distance de 2600m,  les chevaux Lookman, Cobra de Baraoueli, Badenya, Waterlop et EMAK ont respectivement dicté la loi en occupant le 1er, 2ème, 3ème, 4ème et 5ème  rangs sur 15 chevaux. Pour la catégorie super cracks, c’est le cheval du nom Group Tandia qui a surpris le public en franchissant le premier la ligne d’arrivée alors que beaucoup attendait le cheval Bébé clair qui n’est arrivée qu’en 3ème position et précédé par le cheval Allah te don 2ème, la 4ème place a été occupée par Adja Thiouth et Sans Frontière occupe la dernière marche du podium su 8 chevaux.

Pour cette 75ème édition, l’éclat de l’événement a été rehaussé par l’introduction dans la course, de la “catégorie des super cracks qui ont rivalisé avec des chevaux de sang amélioré.

Dans son discours d’ouverture, le Président de la fédération des sports équestres du Mali Mohamed Haïdara, a indiqué que l’introduction cette année, des chevaux au sang amélioré traduit l’ambition de rehausser la qualité pour être au même niveau que les pays de la sous-région. Saluant les efforts du département des sports pour l’initiative de la clôture du Champ Hippique, le  président de la fédération a émis le souhait de voir une infrastructure digne du nom. « Nous souhaiterons avoir un hippodrome digne du nom pour exercer notre noble sport et afin pouvoir accueillir notre cher public convenablement », a fait savoir Mohamed Haïdara.  Avant de lancer un appel aux autorités maliennes pour la création d’un haras national de production et d’amélioration de la race chevaline afin de faire rayonner ce sport ancestral au Mali.

Pour sa part, le chef de cabinet Boniface Diallo, représentant le ministre des sports les performances des chevaux de race améliorée est incomparable. « Il est question aujourd’hui de faire en sorte qu’il y ait beaucoup de race améliorée car la performance de ce soir témoigne » a souligné le chef de cabinet.

Par ailleurs, notons la présence à cette cérémonie du grand prix national, du Directeur général du PMU-Mali, Sponsor officiel.

Il convient de signaler que les Sports Equestres demeurent une discipline populaire au Mali, en termes d’audience.

 

 

Kevin K

Leave a reply

Please enter your comment!
Please enter your name here