Coupe Habib Sissoko : un hommage mérité rendu à une icône de la discipline

0
565

Les finales de la 15è édition de la coupe Habib Sissoko de judo ont connu leurs épilogues, le samedi 2 décembre 2017, au Pavillon des sports du stade Modibo Keïta. L’événement était présidé par le colonel Abdoulaye Keita, 1er  vice-président de la fédération malienne de judo.

Au total, 76 athlètes venus des différents dojos du district de Bamako ont pris part à ce quinzième acte de la coupe Habib Sissoko. Ils se sont affrontés dans 14 épreuves en dames et hommes.

Le ton de la soirée a été donné par les dames, dans la catégorie de – 48Kg. Ce duel avait mis aux prises Dénéba Konitio de l’AS Police et Kady Diarra du dojo Maniaboubou. Cette confrontation a été véritable promenade de santé pour la première citée qui s’est imposée sur ippon. En – 52Kg dames, Maimouna Cissé du Camp Para a courbé l’échine devant Kadiatou Keita du dojo Maniaboubou. Cette victoire a été suivie de celles de Salimata Keita du Camp Para ( -57Kg), Assitan Sanogo du stade Modibo Keita de Bamako ( -70Kg) et Fatoumata Poudiougou du camp Para (+ 78Kg), respectivement face à Aichata Barry du camp Para, Aminata Diarra du dojo des rails et Aissata Sow de l’USFAS.

Chez les hommes, le spectacle était également au rendez-vous.  Abdrahamane Camara du camp Para ( -60Kg) a imposé sa marque à Badra Aly Yaffa du stade Modibo Keita de Bamako. En – 66Kg, Noumadi Doumbia du Camp Para a mordu la poussière face Youssouf Diallo du dojo de la zone II. Le même sort est revenu à Youssouf Dembélé du dojo du stade du 26 mars de Bamako face à Mamadou Konitio de l’USFAS (-81)

En – 90Kg, Alou Diarra a été sans pitié à Mohamed Diarra. De son coté, Ousmane Diallo du camp Para est venu à bout de son co-équipier Boubacar Diarra en – 100Kg. Le combat le plus attendu était celui qui mettait aux prises Karounga Soumano de l’USFAS et Oumar Traoré du dojo Maniaboubou. Après une partie âprement disputée, l’Usfasien a fait dérouter Oumar Traoré.

Auparavant,  Colonel Abdoulaye Keita, vice-président de la Fédération malienne de judo,  a adressé ses remerciements à l’ensemble des partenaires du judo national dont le ministère des Sports, le CNOS, avant d’ajouter que « le but de la compétition est de rendre un vibrant hommage à une icône du judo malien. Il s’agit de Habib Sissoko, président d’honneur de la fédération malienne de judo, de la confédération africaine de la même discipline et surtout du Comité national olympique et sportif du Mali ».

 

Au terme de la compétition, le vice-président de la Fédération malienne de judo, Colonel Abdoulaye Keita a salué le niveau technique des combattants et souligné les progrès réalisés par les athlètes. « Le niveau technique a fortement augmenté. Il y a incontestablement une dynamique » a-t-il laissé entendre. Avant de conclure en invitant les jeunes à redoubler d’efforts afin de corriger les lacunes. Cela, pour permettre au Mali de s’imposer sur la scène internationale.

Moussa DIARRA

Leave a reply

Please enter your comment!
Please enter your name here