Karaté-Mali : pour ses loyaux services notre confrère Moussa DIARRA, ceinture noire…

0
1361

La fédération malienne et la ligue régionale  de karaté  de Koulikoro vient d’honorer notre confrère Moussa DIARRA, journaliste à la radio Guintan et rédacteur en chef d’Energie TV. Il a été élevé au grade de ceinture noire 3e dan pour ses loyaux services rendus dans le cadre du développement de la discipline au Mali. 

Par Yacouba TANGARA

La cérémonie s’est déroulée ce dimanche 02 decembre 2018, au Stade Vincent Traoré de Kati en présence du président de la fédération malienne de karaté, Me Adama Mariko, du Maire de la Commune de Kati Yoro Wologuem et de plusieurs personnalités sportives de notre pays.

Selon le président de la Ligue régionale de Koulikoro, Me Balla Sall, ce geste n’est que la récompense du mérite d’un journaliste qui a toujours accompagné la Ligue de Koulikoro dans toutes ses activités.

Abordant dans le même sens, le président de la fédération malienne de Karaté Me Adama Mariko ajoutera que le nouveau bénéficiaire n’a jamais menagé ses effets quand il s’agit de soutenir le karaté malien  » Moussa Diarra est plus qu’un journaliste pour nous, c’est plutôt un membre de la famille. Rares sont les journalistes comme lui qui acceptent de soutenir des fédérations qui n’ont pas assez de moyens. Cette conviction qui l’anime nous a vraiment touché. C’est lui qui a réalisé le premier film documentaire qui retrace l’historique du Karaté de ses origines au Mali. A travers cette action, il a rendu un grand service au karaté malien. Aussi, c’est lui qui nous permet de bien propager nos informations dans la presse. Autrement dit sans lui il n y’a pas de bonne compétition » a indiqué Me Adama Mariko avec sourire aux lèvres.

Pour sa part, le président de la Commission des grades Me Abdoul Wahab Traoré dit Bob dira que notre confrère mérite plus, tout en lui demandant de continuer sur sa belle lancée.

Visiblement aux anges, Maitre Moussa DIARRA, désormais ceinture noire 3e dan se dira dépasser par cette marque de considération de la part de la fédération malienne de karaté:  »  je suis très ravi de cette reconnaissance qui m’interpelle à redoubler d’éfforts pour mériter plus. Au moment ou les autres confrères sont afférés par le football ou le basketball, moi je m’intéresse plutôt aux sports dits de parents  pauvres dont le karaté en fait partie. Et si parmi ces fédérations, c’est celle de karaté qui m’honore aujourd’hui, je ne peux que les remercier, tout en poursuivant avec ma conviction qui est d’aider ces fédérations à sortir de leur letargie », a martélé l’actuel Rédacteur d’Energie TV.

Leave a reply

Please enter your comment!
Please enter your name here